par

L’assurance dommages ouvrage, obligatoire pour tout chantier sur votre piscine

Vous rêvez de construire une piscine dans votre jardin, mais vous ressentez une certaine appréhension quant à sa qualité et à sa longévité. Vous avez en effet lu et vu plusieurs témoignages de personnes déçues de leur infrastructure si bien que vous avez peur que leur mésaventure vous arrive aussi. Vous ne devez pourtant pas vous inquiéter, car une assurance dommages ouvrage vous dédommagera rapidement si un sinistre se produit pendant et après les travaux. Sa validité est de 10 ans. De plus, cette assurance n’est pas facultative, mais obligatoire, puisqu’elle est imposée par la loi Spinetta.

Que couvre l’assurance dommages ouvrage ?

La construction, la rénovation et les travaux d’agrandissement d’une piscine de plus de 10 m² doivent être couverts par une assurance. Celle-ci est souscrite par le maître d’ouvrage, c’est-à-dire par vous, si c’est vous qui demandez à une entreprise d’intervenir sur votre bassin. Sachez néanmoins que la signature du contrat doit être effectuée avant le début des travaux. Celui-ci couvre tous les vices qui pourraient affecter votre piscine pendant et après le chantier. Il s’agit par exemple de fissures, de malfaçons diverses ou de désordres esthétiques. Les défauts qui risquent de provoquer son effondrement sont également pris en charge par votre contrat. Il en est de même pour les prestations prévues par le cahier des charges et qui n’ont pas été exécutées par votre pisciniste.

Quelle est la durée de cette assurance ?

La couverture de votre piscine est de 10 ans à partir de la réception de l’ouvrage. Sa durée coïncide avec celle de la garantie décennale. Sa souscription vous permet d’être rapidement dédommagé et de recevoir réparation rapidement après la constatation du sinistre, sans que vous ayez à attendre la décision du tribunal si jamais l’affaire est portée devant la cour.

Comment déclarer un sinistre à votre assureur ?

Si vous constatez un défaut ou un vice quelconque, ou si vous constatez qu’une brèche est apparue sur votre piscine, alors vous devrez en notifier votre assureur immédiatement par courrier recommandé avec accusé de réception.

Que faire pour trouver la meilleure offre d’assurance ?

La Loi Spinetta vous oblige à souscrire une assurance dommages ouvrage pour vous dédommager en cas de sinistre sur votre piscine au cours du chantier et après. Réalisez un devis rapide et simple sur batiassure.fr !