par

Une maison neuve à finir soi-même

Maison neuve à finir soi-même - Assurance dommage ouvrage

Bon nombre de futurs acquéreurs aimeraient opter pour une maison neuve, prête à vivre,  clé en mains. Cependant, bricoleurs passionnés et primo-accédants au budget serré préféreront une habitation prête à finir. Le fait d’opter pour cette solution peut vous faire bénéficier en moyenne de 30% d’économies par rapport à une maison traditionnelle.

1ère étape : Evaluez vos compétences techniques

Choisissez votre niveau en fonction de vos capacités de travail, de votre temps libre et de votre sens de l’organisation. Établissez un rétroplanning réaliste. Pour concrétiser votre projet, il faut vous sentir prêt à investir pendant plusieurs mois tous vos week-ends et l’essentiel de vos congés dans la réalisation du second oeuvre et des finitions.

La plupart du temps, le constructeur aura prévu dans le pack, le conseil d’artisans et une ligne téléphonique pour vous guider. Evaluez ce dont vous êtes capables, par exemple poser une cloison, du carrelage,…n’hésitez pas à consulter certains blogs de bricoleur pour vous voir si cela vous parait réalisable. Il vous faut estimer votre capacité de travail et votre niveau technique, car les constructeurs vous poseront des questions lors d’un entretien pour être certains que le projet se concrétisera.

 

2ème étape : Choisir votre constructeur

Assurez-vous que le constructeur offre un contrat de construction de maison individuelleloi de 1990 (CCMI), même si celui-ci devra être modifié puisque le client désire des travaux réservés.

Les travaux réservés
La loi autorise les maîtres d’ouvrage à conserver à leur charge une certain nombre de travaux qui sont normalement inclus dans les prestations indispensables pour que votre construction soit conforme à son utilisation, c’est à dire habitable.

Soyez conscients que le cadre juridique et l’organisation du chantier en seront modifiés, les travaux qui resteront la responsabilité du maître d’ouvrage devront être parfaitement définis pour exclure toute possibilité de litiges.

 

Dans le cas de travaux réservés, la notice descriptive du constructeur notifiera en détail les travaux qui demeurent à la charge du client ainsi que leur montant. Ils seront en outre intégrés dans le planning de construction. Vous devrez accepter d’une mention manuscrite l’exécution de ces travaux et leur coût.

 

A date de la signature, le code de l’habitation et de la construction prévoit un délai de 4 mois pour accepter la réalisation des travaux ou vous rétracter.

Attention, des travaux mal réalisés font perdre le bénéfice de l’attestation de conformité NF. Il faut d’autant plus être prudent que toutes les maisons dont le permis de construire a été déposé depuis le 1er janvier 2013 doivent respecter la Réglementation thermique 2012. Vous pouvez consulter le www.cequami.fr pour plus d’informations à ce sujet.

Pour être conforme à cette réglementation, votre maison devra subir des des tests une fois achevée, comme l’étanchéité à l’air. Ce si ce test n’est pas concluant, votre maison de pourra pas recevoir son certificat de conformité, et vous pourrez débourser jusqu’à 45000 euros d’amende pour la remettre à niveau.

La plupart du temps, le constructeur se charge du gros oeuvre, et  l’acquéreur du reste. Une fois la mise hors d’eau et hors d’air de la maison réalisée – autrement dit la maçonnerie, la charpente, la couverture, les menuiseries extérieures et le crépi de la façade –, le second oeuvre sera finalisé par l’acquéreur grâce à un ensemble de kits prêts à l’emploi, accompagnés de notices détaillées et illustrées.

Voici une liste non-exhaustive :

3ème étape : L’assurance dommage ouvrage

Pensez à vous couvrir avec une assurance dommage ouvrage. Rendue obligatoire, par la loi du 4 janvier 1978 (loi Spinetta) dès lors que vous faites construire une maison, couvre les éventuels dommages causés à l’ouvrage (la construction) à la suite d’éventuelles malfaçons, et ce, pendant 10 ans à compter de la réception de la maison. Pour en savoir plus ou réalisez votre devis, rendez-vous sur le site batiassure.fr.